Le 24 mai 2022, a été lancée la journée internationale contre le harcèlement et pour l’inclusion dans le monde du travail. Cette proposition de journée internationale est née d’une collaboration entre deux organisations Rezalliance, représentée par Joelle Payom et StrukturELLE représentée par Maya Dougoud.

JOURNEE INTERNATIONALE CONTRE LE HARCELEMENT POUR

L’INCLUSION DANS LE MONDE DU TRAVAIL

A propos

Thématique

Le harcèlement se définit comme un manquement de volonté au devoir imposé par l’ordre juridique[2], une forme de violence[3] qui vise à déstabiliser, inférioriser, isoler, marginaliser voire exclure une ou plusieurs personnes. Le harcèlement est une forme d’abus d’une position de pouvoir et peut se manifester par des actes de violence physique et/ou psychologique. Le harcèlement se manifeste sous trois formes : moral[4], sexuel[5] et environnemental. Sont considérés comme importuns notamment les 45 agissements[6] constitutifs de mobbing auxquels s’ajoutent les comportements de harcèlements sexuels et les discriminations.

Le harcèlement impacte le monde du travail dans son ensemble : les ressources humaines et financières, les personnes et les structures. Au total, un tiers des personnes actives rapportent des comportements importuns dans l’année écoulée. Ce taux s’élève à la moitié sur l’ensemble de la vie professionnelle.

Les coûts humains et économiques sont faramineux et exigent une considération internationale, une approche minutieuse et une gestion transversale des incidents.

Distinction

Spécification

 

La journée internationale contre le harcèlement et pour l’inclusion dans le monde du travail adresse tous les niveaux hiérarchiques et toutes les expressions de compétences.

Bien que d’autres journées adressent les thématiques travail-harcèlement-inclusion, aucune journée approche ces sujets de manière directe, transversale et chronique.

En effet, pour exemple, la journée mondiale de la sécurité et de la sante au travail met un accent sur la sécurité physique, la journée zéro discriminations met l’accent sur les discriminations sans perspective ciblée liée au monde du travail. Quant à la journée equal-pay day, journée avec un spectre national, elle adresse la conséquence économique d’une facette de la problématique.

La problématique est systémique bien que la thématique soit suffisamment documentée. Ainsi par exemple, sur la balance des enjeux et engagements, il est démontré que :

  • le fait qu’un monde de travail inclusif, par une diversité ethnique et culturelle dans l’équipe de direction, est plus rentable de 36% ;
  • le fait qu’un monde de travail plus inclusif, par plus de femmes dans les équipes de direction, est plus rentable de 25%.

Or, la valorisation de l’inclusion et la perspective inclusive de la thématique manquent. L’intervention sur les violences dans le monde du travail n’est pas gérée dans une interdépendance des causes et des conséquences. C’est pourquoi, cette journée contre le harcèlement et pour l’inclusion dans le monde du travail se distingue par sa spécification.

 

Organisations

Initiatrices

 

Cette journée internationale est coconstruite par Rezalliance et StrukturELLE, sur initiative de Joëlle Payom en collaboration avec Maya Dougoud.

Rezalliance est une association à but non lucratif, basée à Genève, se donnant pour objectif d’endiguer le harcèlement et les discriminations de toutes les formes et renforcer l’inclusion au travail afin de sauvegarder l’intégrité des employé/es dans le respect de toutes les différences, démographiques et cognitives. Fruit d’une expérience vécue, Rezalliance est un écosystème constitué d’experts pluridisciplinaires dont les actions coordonnées permettent d’apporter une réponse systémique à un problème systémique.

Joëlle Payom, Fondatrice et Présidente de Rezalliance. Conférencière et consultante en gestion des risques psychosociaux et réputationnels

StrukturELLE est une organisation à but non lucratif, basée à Fribourg, composée d’une association, une fondation et un institut académique qui travaille à soutenir et à garantir la bonne gouvernance ainsi que l’intégrité, l’égalité et l’objectivité dans les processus décisionnels. StrukturELLE s’engage pour les progrès dans les fonctionnements des structures et pour implémenter des procédures claires, transparentes, objectives, qui constituent des éléments indispensables à la confiance de la société dans les institutions publiques et privées et à leur capacité de fonctionnement.

Maya Dougoud, Professeure associée HEG-FR, HES-SO, Fondatrice et Coprésidente de StrukturELLE

 

Coopération

Participation

 

En inscrivant le 24 mai, une journée contre le harcèlement et pour l’inclusion dans le monde du travail dans les préoccupations internationales, nous invitons l’ensemble des acteurs à considérer non seulement l’ampleur de la problématique mais également à s’organiser en vue de solutions inclusives, multifactorielles, multilatérales, interconnectées, interdisciplinaires et transversales.

 

« Pour venir à bout de toutes les formes de harcèlement dans le monde du travail et pour que l’inclusion soit valorisée, Il faut agir aussi vite que possible mais aussi lentement que nécessaire. »

Rezalliance et StrukturELLE

 

« Agir ensemble pour des organisations inclusives et performantes »

Joelle Payom

 

« Imposer une action au-delà d’exprimer une intention »

Maya Dougoud

Avec le soutien engagé de:

Micheline Calmy-Rey, ancienne Présidente de la Confédération Suisse, en 2007 et 2011, Membre du Conseil Fédéral Suisse de 2003 à 2011

 

Soutiens

Citations

 

Avec la participation active de:

Haute École de Gestion Fribourg (HEG-FR, HES-SO)

Philippe Pozzo di Borgo, écrivain dont l’histoire a inspiré le film aux multiples récompenses « les Intouchables » 

Olivier Sandoz, directeur adjoint de la Fédération des Entreprises Romandes, Genève

Rokhaya Diallo, journaliste, présentatrice TV et radio, réalisatrice et écrivaine

Roxane Sheybani, présidente de la Commission des droits humains – ordre des avocats de Genève

Kim Smouter, Director at European Network Against Racism

 

« La réalité de la nature humaine est que nous sommes vulnérables. Le bon sens nous amène à respecter l’autre, parce que nous avons besoin de l’autre. La vie n’existe que dans la relation à l’autre»  Philippe Pozzo Di Borgo

 

« Il faut absolument tout mettre en œuvre pour lutter contre toutes formes de discrimination et de harcèlement au sein des entreprises et de la société en général.  C’est une mission noble et essentielle. » Olivier Sandoz

 

« Une journée commune au cours de laquelle on réfléchirait sur les implications du harcèlement dans le cadre professionnel »  Rokhaya Diallo

 

« Tant que les politiques ne considèreront pas qu’il revient à l’Etat de surveiller d’une part et de sanctionner d’autre part, les entreprises qui pratiquent le harcèlement et les discriminations, on ne parviendra jamais à une solution » Roxane Sheybani

 

«There is an economic cost to exclusion for the society, it is important to have a day which puts the focus on these issues, to become more aware about the complexity, the expression and the prevalence of these issues »  Kim Smouter

 

Le Conseil fédéral s’engage en faveur d’un monde du travail exempt de violence et de harcèlement[7]

 

Berne, 18.05.2022 – Le Conseil fédéral a adopté, le 18 mai 2022, un message sur la ratification de la Convention n°190 de l’Organisation internationale du travail (OIT) de 2019 concernant l’élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail. La convention contient la première définition de la violence et du harcèlement dans le monde du travail qui soit conclue internationalement. Elle crée les conditions-cadres permettant de s’engager mondialement de manière plus cohérente et plus solidaire en faveur d’un travail digne.

 

En ratifiant la convention, la Suisse réaffirme la nécessité de respecter le droit de chacun à un travail exempt de violence et de harcèlement, de le promouvoir et de le transformer en réalité. La convention prévoit une interdiction légale de la violence et du harcèlement dans le monde du travail ainsi que des mesures de prévention et d’aide aux victimes.

 

L’OIT a adopté la convention n° 190 à l’occasion de son centenaire simultanément à la déclaration du centenaire pour l’avenir du travail en 2019. Ces deux instruments représentent un pas important vers le renforcement du mandat et de l’activité de l’OIT dans le champ de la promotion d’un travail digne dans le monde. Le Conseil fédéral a présenté à l’Assemblée fédérale un rapport sur la Déclaration du centenaire.

 

 

Soutiens

Avec le soutien actif de*:

Fondation Foyer Handicap Suisse

La Fer Genève (Fédération des Entreprises Romandes) 

100 women in finance (association internationale)

500 Women Scientists Switzerland (association locale d’une organisation internationale)

European Network Against Racism (ENAR)

Mexican Products GMBH (société de distribution de produits mexicains authentiques)

Gakomo SA et Gakomo Africa (société de distribution de produits africains authentiques)

Network Gay Leadership

SWONET (Swiss Women Network)

«16 Tage gegen Gewalt an Frauen»

cfd – die feministische Friedensorganisation

BPW SWITZERLAND (Business & Professional Women)

SSD Analyse et Développement Sàrl (Santé, Social et Diversités)

Swiss ladies drive GmbH

League of Leading Ladies (Sandra-Stella Triebl)

ALBA (Avocates à la Barre)

männer.ch (association faîtière des organisations progressistes suisses d’hommes et de pères)

Réseau suisse des pères (réseau pour la diversité, l’inclusion et la conciliation entre vies familiale et professionnelle)

Speakture GmbH

EQality by Zita Küng

UNIA

WBASNY (Women’s Bar Association of the State of New York)

Institute for African Women in Law

VPOD/SSP (Schweizerische Verband des Personals öffentlicher Dienste (VPOD), Syndicat suisse des services publics (SSP), Sindacato svizzero dei servizi pubblici e sociosanitari (VPOD), Sindicat svizzer dals servetschs publics (SSP)

 

Contacts

Suites

 

Pour de plus amples informations :

Joelle Payom, joelle.payom@rezalliance.com, 078 750 65 47 (Fr/En)

Maya Dougoud, maya.dougoud@hefr.ch, 079 781 27 58 (Fr/De/En)

 

SAVE THE DATE

 

24 mai 2023

toute la journée

 

Première édition de la journée internationale

à Genève

📍Pour obtenir une copie du document complet : contact@rezalliance-asso.com